Force du franc : Un grand défi pour l'économie

L’abolition du taux plancher vis-à-vis de l’euro place l’économie, mais aussi la politique suisse devant d’importants défis : l’amélioration des conditions-cadre et l’allégement administratif des entreprises sont nécessaires au renforcement de la place économique et à la garantie des places de travail.

 

Pour le Conseil fédéral, un programme conjoncturel n’est toutefois pas à l’ordre du jour, un avis qu’il a confirmé le 15 avril 2015 lors d’une nouvelle discussion à ce sujet.

Conçu d’emblée comme une mesure temporaire, le taux plancher de la Banque nationale suisse (BNS) était un instrument important et adéquat, qui a apporté aux entreprises suisses de la prévisibilité et de la sécurité en matière de planification. Le Conseil fédéral est convaincu que la BNS continuera de garantir la stabilité des prix tout en tenant compte de l’évolution conjoncturelle.

Chronologie des événements depuis le 15 janvier: 

  • Le Conseil fédéral procède à un premier état des lieux le 21 janvier, et charge le DEFR et le DFF de rendre régulièrement compte de l’évolution de la situation.
  • Depuis le 27 janvier, les entreprises peuvent recourir au chômage partiel.
  • Organisation d’une première table ronde avec les partenaires sociaux à la fin de janvier.
  • Organisation d’une première table ronde avec les milieux économiques le 19 février ; discussion autour d’une liste de dix champs d’action prioritaires.
  • Publication des prévisions de printemps du Groupe d’experts de la Confédération.
  • Organisation d’une deuxième table ronde avec les milieux économiques le 8 juin; les représentants des entreprises et des associations s’attendent à une détérioration de la situation.

 

Dernière modification 17.12.2015

Début de la page

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/themen/arbeitsplaetze/wirtschaftslage-CHF-staerke.html