Année présidentielle 2016


« Chaque centime compte »

Le fromage du Conseil fédéral vendu pour la bonne cause

Le Conseil fédéral soutient la collecte « Chaque centime compte » en faveur des enfants seuls en fuite. Le 22 décembre à Lucerne, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a vendu des morceaux du fromage que le collège gouvernemental avait fabriqué cet été lors de sa « course d’école » annuelle.

 

Région du Golfe

Le président de la Confédération en visite au Koweït

Le président de la Confédération en visite au Koweït
Le 28 novembre 2016, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a été reçu par le chef de l’État du Koweït, l’émir Cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, lors d’une visite officielle. Ce voyage du président de la Confédération s’inscrit dans le cadre des visites diplomatiques intensifiées à l’occasion du 50e anniversaire de l’ouverture des relations diplomatiques entre la Suisse et le Koweït, en 1966.

Sommet de la Francophonie

Le président de la Confédération au Sommet de la Francophonie

Le président de la Confédération au Sommet de la Francophonie
Le Sommet de la Francophonie se tient les 26 et 27 novembre dans la capitale malgache Antananarivo autour du thème « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ». Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann représentera la Suisse à ce sommet, qui a lieu tous les deux ans.

M. Ban Ki-moon à Berne

Le président de la Confédération reçoit le secrétaire général de l’ONU venu en visite d’adieu

Le président de la Confédération reçoit le secrétaire général de l’ONU venu en visite d’adieu
Le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et son épouse, Mme Ban Soon-taek, ont rendu une visite d’adieu à la Suisse mardi 4 octobre. Le président de la Confédération, M. Johann N. Schneider-Ammann, a remercié le secrétaire général de l’ONU, qui quitte ses fonctions, pour ses dix années d’engagement à la tête de l’organisation mondiale. La rencontre a donné lieu à des échanges sur les défis actuels et sur les relations entre la Suisse et l’ONU.

Semaine ministérielle de l'ONU

Semaine ministérielle de l'ONU | Le président de la Confédération s’exprime devant la 71e Assemblée générale

Le président de la Confédération s’exprime devant la 71e Assemblée générale
Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a présenté aujourd’hui devant la 71e Assemblée générale des Nations Unies les objectifs et les priorités de la Suisse dans le cadre de l'ONU. Il a par ailleurs relevé dans son discours le rôle important que jouait une économie florissante pour la stabilité et la sécurité. Le président de la Confédération participera à diverses manifestations lors de son séjour à New York.

Suisse - Union Européenne

Suisse - Union Européenne

Rencontre à Zurich
Le 19 septembre, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a rencontré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Zurich pour parler de l’état des relations entre la Suisse et l’Union européenne (UE). Les deux hommes ont aussi abordé le thème de la mise en oeuvre de l’article constitutionnel 121a sur l’immigration.

Chers apprentis

Ces jours-ci, comme des milliers d’autres jeunes gens en Suisse, vous commencez votre apprentissage. Félicitations !

Le premier jour de travail est un moment très particulier : vous vous réjouissez sûrement, tout en étant un peu nerveux. Peut-être certains parmi vous se demandent-ils s’ils seront à la hauteur.

Je me rappelle très bien de mes premiers pas dans la vie professionnelle. C’était en 1977, il y a presque 40 ans. J’avais certes déjà travaillé, comme guide de montagne, par exemple, mais quand je suis arrivé chez Oerlikon-Bührle, je me demandais ce qui m’attendait. Je voulais apporter quelque chose à l’entreprise, j’étais plein d’ambition. J’allais enfin avoir l’occasion de montrer que l’ingénieur en électricité que j’étais n’était pas qu’un pur théoricien ! Le premier jour en lui-même a été un peu décevant : pas un mot d’encouragement, pas d’accueil particulier.

Plus tard, lorsque je dirigeais mon entreprise à Langenthal, j’ai fait différemment : chaque année, nous avons pris soin d’organiser quelque chose de spécial pour la trentaine de jeunes gens qui commençaient leur apprentissage chez nous. Je les accueillais avec une poignée de main, tandis que proches et collègues réservaient à chaque apprenti un tonnerre d’applaudissements.

Un tonnerre d’applaudissements et une poignée de main, voilà ce que je veux vous transmettre aujourd’hui, chers apprentis, avec cette lettre ouverte. Votre apprentissage est une chance : saisissez-la ! Vous bénéficiez de nombreux soutiens : vos formateurs et professeurs tout comme vos collègues de travail vous transmettent leur expérience et leurs connaissances. Je tiens d’ailleurs à les en remercier chaudement.

La formation professionnelle est un atout de la Suisse : chacun a l’opportunité de suivre une formation de qualité, si bien que nous ne sommes presque pas touché par le chômage des jeunes. Faire perdurer cette situation est l’une des tâches les plus importantes de la politique.

Chers apprentis, l’apprentissage vous ouvre les portes d’une carrière stimulante, grâce à notre système de formation ouvert offrant de nombreuses passerelles. Je vous souhaite beaucoup de plaisir, de la réussite …et de la persévérance dans les moments difficiles. Amusez-vous, faites preuve de motivation et engagez-vous pleinement dans l’apprentissage de votre future profession. Vos efforts seront récompensés. Bonne chance ! Je suis fier de vous.

Cordialement

Johann N. Schneider-Ammann
Président de la Confédération

Lettre ouverte - publiée dans le "BLICK" le 20.08.2016

Fête fédérale de lutte Estavayer 2016

Fête fédérale de lutte Estavayer 2016 - Le président de la Confédération félicite le roi de la lutte

Le président de la Confédération félicite le roi de la lutte
Le roi de la lutte suisse se nomme Glarner Matthias. Après avoir assisté dimanche aux tours finaux dans le cadre de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres à Estavayer, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a félicité le vainqueur pour son exploit.

Le président de la Confédération reçoit des enfants suisses de l’étranger

 Le président de la Confédération reçoit des enfants suisses de l’étranger

Le 18 août 2016, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a accueilli une quarantaine d’enfants suisses de l’étranger. «Notre pays est fier des enfants suisses qui vivent à l’étranger», a-t-il déclaré. Il leur a fait visiter la salle de séance du Conseil fédéral et leur a expliqué l’importance de la démocratie. Le président de la Confédération a appelé les enfants et les jeunes à s’engager et à s’investir dans le débat afin de bâtir une démocratie vivante.

Le président de la Confédération Schneider-Ammann s’est entretenu avec le ministre des affaires étrangères José Serra à Brasilia

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a rencontré trois ministres du gouvernement brésilien à Brasilia. Lors de son entretien avec le ministre des affaires étrangères José Serra, l’accent a été mis sur les discussions en cours sur un accord de libre-échange AELE-Mercosul. Des aspects fiscaux et des questions relatives à l’OMC ont également été abordés. Pour le président de la Confédération et le ministre des affaires étrangères brésilien, cette rencontre a été très constructive. En plus des discussions relatives à l’AELE-Mercosul et à l’OMC, les relations bilatérales seront intensifiées.

Rencontre entre le président de la Confédération et son homologue colombien

Rencontre entre le président de la Confédération et son homologue colombien

Johann N. Schneider-Ammann est le premier président de la Confédération à effectuer une visite officielle en Colombie. Il a été reçu le mercredi 3 août à Bogota par le président colombien, Juan Manuel Santos. La coopération économique et le processus de paix ont été au centre des discussions. Le président de la Confédération a réaffirmé que la Suisse continuerait d’accompagner et de soutenir la Colombie.

Discours du 1er août du président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann

Chères concitoyennes, chers concitoyens, 

Les atouts de la Suisse sont nombreux: Famille et travail, humanité et excellence,

patrie et ouverture, tradition et modernité. L’École polytechnique fédérale de Lausanne est à l’image de cette diversité. Institution de renommée mondiale, l’EPFL est un des fleurons de la Suisse. 

Chères concitoyennes, chers concitoyens, Le 1er août est une journée parfaite pour réfléchir aux chances que nous offre notre pays. Je me bornerai à en nommer trois : la formation, l’innovation et l’indépendance. Trois atouts qui sont les clés de la prospérité et qui nous ouvrent des perspectives. 

Le premier, la formation, est pour moi la base de la réussite. Dans notre pays, chaque enfant a la possibilité de développer ses capacités. La structure ouverte de notre système de formation, avec l’apprentissage, les hautes écoles spécialisées et les universités, permet à chacun d’aller loin sur la voie qu’il a choisie. Ce système assure les meilleures conditions de départ pour la vie professionnelle et fait de la Suisse un pays d’opportunités. 

Le second atout est l’innovation. Notre beau pays ne possède pas ces matières premières qui font la richesse d’autres pays. Mais nous en avons fait une force.

Jamais satisfaits de nous-même, nous sommes sans relâche à la recherche d’idées nouvelles et meilleures. Nous préservons ainsi nos emplois. Merci à vous qui faites vivre cette dynamique ! 

Le troisième atout est notre indépendance, et j’y suis très attaché. Nous voulons décider nous-mêmes de notre destin. Mais l’indépendance, c’est aussi l’ouverture et le maintien de bonnes relations avec tous. La Suisse, on le sait, gagne un franc sur deux à l’étranger. En Europe, la voie bilatérale nous permet d’avoir des relations d’égal à égal avec l’UE, et nous devons la préserver. Mais il n’y a pas d’indépendance sans sécurité. Les terribles événements de ces derniers mois et semaines le montrent : aujourd’hui plus que jamais, nous devons faire front commun pour défendre notre liberté et notre sécurité. Dans le monde, notre engagement est celui de l’action humanitaire et des bons offices. La Suisse n’est donc pas une simple petite tache sur la carte du monde. C’est un partenaire important et apprécié. 

Chères concitoyennes, chers concitoyens, La formation, l’innovation et l’indépendance sont trois piliers forts de notre pays. Voici ce que je voudrais vous dire pour le 725e anniversaire de la Suisse : Notre pays offre à chacune et à chacun toutes les chances possibles. Sachons en tirer parti, avec reconnaissance. Nous tous, vous et moi, et tous les jours. 

Nous pourrons alors regarder l’avenir avec optimisme !

Je vous souhaite un joyeux 1er août !

Asia-Europe Meeting - Le président de la Confédération à Oulan-Bator pour les 20 ans de l’ASEM

Asia-Europe Meeting  Le président de la Confédération à Oulan-Bator pour les 20 ans de l’ASEM

Pour conclure son voyage en Asie, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a participé au 11e Dialogue Asie-Europe (Asia-Europe Meeting, ASEM) à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. Le sommet a célébré le 20e anniversaire de l’ASEM et salué le partenariat entre l’Asie et l’Europe ainsi que la mise en réseau des deux continents.

Suisse-Corée du Sud - Rencontre avec la présidente Park à l’occasion d’une visite officielle

Suisse-Corée du Sud - Rencontre avec la présidente Park à l’occasion d’une visite officielle

Le président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann, a rencontré ce mercredi 13 juillet, dans le cadre d’une visite officielle en Corée du Sud, la présidente Park Geun-hye. Les deux parties ont salué les relations bilatérales, qui se sont intensifiées dans de nombreux domaines ces dernières années, et ont sondé les possibilités de coopérer davantage encore dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation.

Suisse-Singapour - Visite présidentielle à l’approche de l’anniversaire des relations bilatérales

Suisse-Singapour - Visite présidentielle à l’approche de l’anniversaire des relations bilatérales

Le président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann, a été reçu en visite d’État mardi 12 juillet à Singapour. Précédant le 50e anniversaire des relations bilatérales en 2017, cette visite est l’expression de l’étroite collaboration entre nos deux pays. Le président de la Confédération s’est entretenu notamment avec le président de la République de Singapour, M. Tony Tan Keng Yam, et avec le premier-ministre, M. Lee Hsien Loong.

Inauguration du nouveau tunnel du Gothard

Le Conseil fédéral in corpore, conduit par le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann, a participé le 1er juin aux cérémonies d’inauguration du nouveau tunnel ferroviaire du Gothard. A cette occasion, il a accueilli le président de la République française François Hollande, la Chancelière d’Allemagne Angela Merkel, le Chef du gouvernement du Liechtenstein, Adrian Hasler, le Président du Conseil de ministres italien Matteo Renzi, ainsi que le Chancelier d’Autriche Christian Kern.


Le Président de la Confédération à l’OIT

Le Président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann a signé lundi 30 mai un accord développant a coopération avec l’OIT. Dans son discours devant le plénum, il a appelé à relever le défis du monde du travail de demain et pour des conditions cadres propices à la création d’emplois décents.


Le président de la Confédération rencontre le pape à Rome

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a rencontré samedi le pape au Vatican. Il s’est notamment entretenu avec le chef de l’Eglise catholique, puis avec l’archevêque Paul R. Gallagher, ministre des affaires étrangères du Vatican, des relations bilatérales qui unissent la Suisse et le Saint-Siège ainsi que des réfugiés. La veille, le président de la Confédération avait participé à la prestation de serment de la Garde suisse.


Visite officielle en Chine 

Centre de recherche Novartis à Shanghai

Swiss Center Shanghai

Han Zheng, secrétaire de parti, Shanghai

Rencontre avec le président chinois Xi Jinping
Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann s’est entretenu, le vendredi 8 avril, avec le président chinois Xi Jinping dans le cadre de la visite d’Etat qu’il effectue en Chine. Les deux parties se sont entendues sur un «partenariat stratégique innovateur», qui conférera aux relations sino-suisses une dimension et une dynamique nouvelles.

Zhang Dejiang, président du Parlement

Sino Swiss Economic Forum à Pékin

Gao Hucheng, ministre du Commerce

Coup d’envoi de la visite du président de la Confédération en Chine
Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a été invité en République populaire de Chine pour une visite d’Etat. Cette visite a été l’occasion d’approfondir les relations économiques bilatérales nouées au cours des dernières années. Les entretiens politiques ont démarré le jeudi 7 avril, avec une rencontre entre le président de la Confédération et le premier ministre Li Keqiang au Palais de l’Assemblée du Peuple.


Sommet sur la sécurité nucléaire : Lutte contre le trafic de matériel nucléaire

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Amman a représenté la Suisse au Sommet sur la sécurité nucléaire à Washington. L’objectif de cette réunion de deux jours était de faire progresser la lutte de la communauté internationale contre le trafic de matériel nucléaire et le risque d’acte de terrorisme nucléaire. Ce quatrième et dernier sommet sur la sécurité nucléaire s’est inscrit dans un processus lancé à Washington en 2010 par le président américain Barack Obama. Il fait suite à la conférence de Séoul de 2012 et à celle de La Haye en 2014.


Attentats de Bruxelles - Prise de position de J. Schneider-Ammann, Président de la Confédération


Visite du Président de la Chambre des représentants du Maroc

Le Président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a accueilli le Président de la Chambre des représentants du Maroc Rachid Talbi Alami mercredi 2 mars 2016, à l’occasion d’une visite de courtoisie. La Suisse et le Maroc ont noué des relations diplomatiques il y a 60 ans, dès l’indépendance du royaume chérifien. Le Président de la Chambre des représentants Alami est en visite officielle en Suisse à l’invitation de la Présidente du Conseil national Christa Markwalder.


Visite présidentielle dans la capitale iranienne Téhéran

Le président de la Confédération Schneider-Ammann et le président iranien Hassan Rohani ont convenu d'une feuille de route afin d'approfondir les relations bilatérales. Elle établi le cadre de la future collaboration et défini des échanges politiques réguliers entre la Suisse et l'Iran.


Le président de la Confédération à la conférence de Londres sur la Syrie

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a représenté la Suisse à Londres, le 4 février, à la conférence des donateurs pour la Syrie. Face à l’ampleur des défis, la Suisse débloquera cette année 50 millions de francs pour les victimes de la crise en Syrie. La moitié environ de cette aide sera utilisée en Syrie même, l’autre moitié servira à soutenir les personnes concernées dans les pays voisins. Une trentaine de pays étaient représentés au niveau des chefs d’État ou de gouvernement à la conférence sur la Syrie. Le président de la Confédération a saisi cette occasion pour s’entretenir bilatéralement avec le Premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte et avec le Premier ministre de Suède Stefan Löfven.


Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann assiste à la pose de la première pierre du nouveau centre de production de Biogen

Le premier coup de pioche du nouveau centre de production de la société Biogen a été donné le 29.01.2016 à Luterbach (SO), dans le cadre d’une cérémonie festive. L’entreprise pharmaceutique américaine investira plus d’un milliard de francs et créera quelque 400 emplois. Dans son discours, le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a remercié tous les acteurs impliqués et a souligné que la construction de ce nouveau centre envoyait un signal fort, attestant que la Suisse offre des conditions d’implantation compétitives et attrayantes. Il a également rappelé que, dans le contexte du franc fort et des incertitudes qui entourent la voie bilatérale, il était essentiel de préserver les atouts de notre pays, à commencer par un marché du travail libéral, un partenariat social solide et notre excellent système de formation et de recherche.


Le président de la Confédération en visite à Vienne

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a rencontré, le 28 janvier 2016 à Vienne, son homologue Heinz Fischer et Reinhold Mitterlehner, vice-chancelier et ministre des Sciences, de la Recherche et de l’Economie de la République d’Autriche. Leurs entretiens se sont concentrés sur les relations bilatérales, la politique européenne de la Suisse, les migrations et l’intégration des réfugiés.


Réunion de travail avec le Président de la Commission européenne Juncker à Bruxelles

A l’occasion de son premier voyage à l’étranger en tant que président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann a rencontré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le 15 janvier 2016, à Bruxelles. Les consultations entreprises l’an dernier concernant l’accord sur la libre circulation des personnes et les négociations sur d’autres questions à régler seront poursuivies activement.


Réception de Nouvel-An du Corps diplomatique

Les autorités bernoises et les membres du corps diplomatique ont adressé leurs vœux de nouvel an au président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann. Comme le veut la tradition, c’est le doyen du corps diplomatique, le nonce apostolique Mgr Thomas Edward Gullickson, qui s’est exprimé au nom de l’ensemble du corps diplomatique à l’occasion de la réception de Nouvel-An. Dans sa réponse, le président de la Confédération a évoqué les priorités politiques de la Confédération pour l’année 2016 et transmis les vœux du Conseil fédéral et de la population suisse aux membres du corps diplomatique ainsi qu’aux États qu’ils représentent.


Allocution de Nouvel-An du Président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann




Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Je me trouve ici en Suisse, au bord du Rhin, à la frontière avec nos voisins. Le port du Rhin et la ville de Bâle sont comme un condensé de la Suisse: une Suisse souveraine au milieu de l’Europe, économiquement liée au monde. Une Suisse où science, recherche et économie s’allient dans un espace restreint.

Ce sont des bases essentielles de notre réussite. Surtout maintenant, alors que nous devons faire face à d’importants défis.
Au cours de l’année écoulée, bien des choses ont suscité notre inquiétude. Tout d’abord, c’est le franc fort qui a ébranlé un grand nombre d’entreprises. Puis, plus récemment, c’est le terrorisme et l’afflux de réfugiés qui nous ont montré comment des risques peuvent rapidement se transformer en drames. Nous devons défendre notre sécurité et notre liberté avec détermination. C’est devenu encore plus important.

Notre devoir humanitaire nous commande aussi,dans le cadre des possibilités de notre Etat, de contribuer à soulager les souffrances des réfugiés dont l’intégrité corporelle et la vie sont menacées. Cette générosité n’est cependant pas à sens unique. Celles et ceux que nous accueillons doivent aussi respecter nos règles.

Chères concitoyennes, chers concitoyens, lorsque les passions se déchaînent, il est indispensable de s’appuyer sur ses forces.

Les nôtres ne sont pas des moindres: la Suisse est le champion de l’innovation et de la compétitivité; notre formation duale est parmi les meilleures du monde; notre secteur public n’est pas paralysé par les dettes; et grâce à tout cela, presque tout le monde dans notre pays a un emploi, et du même coup une perspective.

Vous contribuez tous à ce succès. Chaque jour. Comme individus et citoyens, engagés dans la société et dans votre profession. Nous avons le privilège de vivre en sécurité et dans la prospérité. Cela ne va pas de soi.

Que devons-nous faire pour que ce privilège perdure? Nous devons nous attaquer ensemble à des chantiers qui ne sont pas toujours agréables. Nous devrons vaincre nos propres réticences. Seule la cohésion nous permettra de réussir.

Quels sont les travaux qui nous attendent ? J’en mentionne trois :

  • Premièrement, nous devons assurer la voie bilatérale et préserver ainsi notre souveraineté. L’ouverture au monde a toujours été notre devise. Elle a fait notre succès.
  • Deuxièmement, des entreprises fortes sont le meilleur garant de l’emploi. Et l’emploi est le meilleur garant de la sécurité sociale et du bien-être. L’économie suisse est toujours parmi les plus performantes. Nous devons veiller à ce que cela reste ainsi, en offrant des conditions-cadre libérales.
  • Et troisièmement : « Tous unis pour l’emploi et pour la Suisse » – tel est mon slogan. Nous avons aussi besoin de courage pour mettre en œuvre des réformes qui attendent depuis trop longtemps. Je pense par exemple à la prévoyance vieillesse. L’AVS nous concerne tous, jeunes et vieux.

Une chose encore, qui m’est chère : nous devons à nouveau faire confiance plutôt que de nourrir nos méfiances – rendre possible plutôt qu’interdire.

Chères concitoyennes et concitoyens, la Suisse va bien. Nous pouvons affronter les défis à venir en position de force. Nous y parviendrons seulement si nous restons unis. Je vous promets de m’y engager de toutes mes forces, pour forger des solutions qui servent l’intérêt de tout le pays. Ensemble, avec le Conseil fédéral, avec le Parlement et avec vous tous.

Je vous souhaite du fond du cœur une bonne et belle année 2016.


Photographie officielle du Conseil fédéral 2016

Berne, 01.01.2016 - La photographie du Conseil fédéral 2016 montre les sept sages dans un environnement industriel. Sa composition reflète la volonté du président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann, de créer ou de renforcer les conditions qui permettront de garantir l’emploi et la prospérité. Pour le chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, cette tâche politique est essentielle. La photo a été réalisée par Edouard Rieben et Nina Líška Rieben. On y voit pour la première fois le nouveau conseiller fédéral, Guy Parmelin, et le nouveau chancelier de la Confédération, Walter Thurnherr.

La photo a été tirée à 60 000 exemplaires. Elle arbore au recto la photo de groupe et au verso les portraits individuels des membres du collège gouvernemental. Elle sera disponible à partir du 4 janvier aux loges du Palais fédéral et au Forum politique de la Confédération à Berne. La photo de groupe et les portraits individuels peuvent être téléchargés ou commandés sur le site www.admin.ch, où toutes les informations relatives à la photo du Conseil fédéral et à son histoire sont également disponibles.


Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann a été élu, le 9 décembre 2015, à la présidence de la Confédération pour l’année à venir par l’Assemblée fédérale (Chambres réunies).

Il est le 98e membre du Conseil fédéral à occuper cette fonction depuis la création de l’État fédéral moderne. Le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) sera le département présidentiel en 2016, rôle qu’il avait exercé pour la dernière fois en 2010. À l’occasion de son élection à la présidence de la Confédération pour l’année 2016, le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann a indiqué les accents qu’il aimerait donner à son année présidentielle.

La devise qu’il a choisie, à savoir « Tous unis pour l’emploi et pour la Suisse », souligne son engagement en faveur d’un niveau d’emploi élevé et donc de la création de perspectives pour tous. Dans le discours qu’il a prononcé devant l’Assemblée fédérale (Chambres réunies), le chef du DEFR a insisté sur les grands défis que notre pays doit relever, ajoutant qu’il allait mobiliser toute son énergie et tout son enthousiasme pour rassembler les forces vives dans le but de préserver la prospérité, la sécurité, la liberté et la souveraineté.

Dernière modification 23.12.2016

Début de la page