La situation sur le marché du travail en mai 2020

Berne, 09.06.2020 - Les chômeurs inscrits en mai 2020 - Selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin mai 2020, 155’998 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 2’585 de plus que le mois précédent. Le taux de chômage a augmenté, passant de 3,3% en avril 2020 à 3,4% pendant le mois sous revue. Le chômage a augmenté de 54’628 personnes (+53,9%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente.

Le chômage des jeunes en mai 2020
Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a augmenté de 567 personnes (+3,3%), passant à 17’758. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a augmenté de 7’709 personnes (+76,7%).

Chômeurs de 50-64 ans en mai 2020
Le nombre des chômeurs de 50-64 ans a augmenté de 654 personnes (+1,6%) pour s’établir à 40’890 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, cela correspond à une augmentation de 11’811 personnes (+40,6%).

Demandeurs d'emploi en mai 2020
L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 232’982 personnes, soit 1’786 de plus que le mois précédent et 56’854 (+32,3%) de plus qu'au même mois de l'année précédente.

Places vacantes annoncées en mai 2020
Le 1er juillet 2018, l’obligation d’annoncer les postes vacants pour les genres de professions dont le taux de chômage national atteint au moins 8% a été introduite dans toute la Suisse; depuis le 1er janvier 2020, cette valeur seuil est passée à 5%. Il a diminué de 1’714 en mai, passant à 16’701. Parmi ces 16’701 places, 1’547 étaient soumises à l’obligation d’annonce. En raison du coronavirus et de ses répercussions, le Conseil fédéral a, par l’«ordonnance COVID-19 obligation d’annoncer les postes vacants», suspendu l’obligation en question du 27 mars 2020 au 7 juin 2020.

Réductions de l'horaire de travail décomptées en mars 2020
En mars 2020, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 782’436 personnes, soit 778’388 de plus que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a augmenté de 97’205 unités, passant à 97’432, celui des heures de travail perdues de 36’477’125 unités, pour s’établir à 36’675’038 heures. L’année précédente à la même époque (mars 2019), le chômage partiel avait sévi dans 66 entreprises, touchant 706 personnes et entraînant la perte de 46’157 heures de travail.

Personnes arrivées en fin de droits en mars 2020
D’après les données provisoires des caisses de chômage, le nombre des personnes qui avaient épuisé leur droit à l’indemnité de chômage pendant le mois de mars 2020 se montait à 23 personnes. Pendant la durée de validité de l’ordonnance COVID-19 assurance-chômage, tous les ayants droit peuvent percevoir 120 indemnités journalières de plus au maximum.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/dokumentation/nsb-news_list.msg-id-79380.html