Le climat de consommation retrouve son niveau d’avant-crise

Berne, 04.05.2021 - La confiance des ménages suisses s’améliore. Selon l’enquête réalisée en avril, ils sont en particulier plus confiants s’agissant de l’évolution de l’économie dans son ensemble. La propension aux grandes acquisitions a elle aussi augmenté.

L’indice du climat de consommation a grimpé à −7 points en avril 2021, retrouvant ainsi environ son niveau d’avant-crise, début 2020, et se rapprochant de sa moyenne pluriannuelle (−5 points).

C’est en premier lieu l’optimisme des ménages concernant l’évolution de l’économie dans son ensemble qui a contribué à cette nette embellie. Le sous-indice correspondant a atteint son plus haut niveau depuis l’automne 2018, avec +3 points (−18 points en janvier). Les consommateurs s’attendent donc à ce qu’après l’année de crise 2020 la reprise économique se poursuive au cours des douze mois à venir. La hausse de l’indice du climat de consommation tient également au fait que les ménages se sont dits plus enclins à faire des achats importants. Le sous-indice correspondant (−13 points) n’a toutefois pas retrouvé le niveau d’avant-crise.

S’agissant du marché du travail, les perspectives sont jugées meilleures que lors des trimestres précédents, mais tout de même nettement moins bonnes qu’avant la crise. L’indice relatif à l’évolution attendue du chômage (90 points) s’est considérablement amélioré, mais celui portant sur la sécurité de l’emploi demeure très bas depuis l’automne dernier.

Dans le sillage des taux d’inflation qui augmentent, l’évolution des prix pèse sur le pouvoir d’achat. Par conséquent, les sous-indices relatifs à l’évolution passée et futures des prix ont augmenté par rapport aux enquêtes précédentes. De même, les ménages restent prudents dans l’évaluation de leur situation budgétaire. Les sous-indices portant sur la situation financière passée et future (−12 et −6 points) demeurent endeçà de leurs moyennes respectives.


Adresse pour l'envoi de questions

Ronald Indergand, SECO, chef du secteur Conjoncture, Direction de la politique économique, +41 58 460 55 58
Felicitas Kemeny, SECO, cheffe suppléante du secteur Conjoncture, Direction de la politique économique, +41 58 462 93 25
Fabian Maienfisch, Chef suppléant de la Communication et porte-parole SECO, tél. +41 58 462 40 20



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/dokumentation/nsb-news_list.msg-id-83364.html