Le Conseil fédéral fixe la future orientation de la politique économique extérieure

Berne, 24.11.2021 - Le 24 novembre 2021, le Conseil fédéral a adopté la nouvelle stratégie économique extérieure. Le monde a connu de profonds bouleversements depuis le début des années 2000. En révisant sa stratégie économique extérieure, le Conseil fédéral tient compte de ces changements aussi bien économiques qu’environnementaux, sociaux et géopolitiques. Véritable boussole de la Confédération pour la politique économique extérieure, la stratégie fixe un cap à moyen et long terme.

La Suisse, l’un des pays où le revenu par habitant est le plus élevé, a largement tiré profit de la mondialisation ces dernières décennies. Le commerce extérieur est donc crucial pour une économie comme celle de la Suisse, qui dispose de peu de ressources naturelles et d’un marché intérieur restreint. La politique économique extérieure de la Confédération vise au maintien et au développement de la prospérité en Suisse. Conçue à moyen et long terme, la stratégie s’inscrit dans le respect des objectifs de développement durable. Pour ce faire, la Suisse s’appuie sur le cadre réglementaire international, l’accès aux marchés étrangers et des relations économiques durables. Cela rend la place économique suisse attrayante pour les entreprises à forte valeur ajoutée, qui contribuent à l’emploi et à la prospérité.

La révision de la stratégie fixe le cap de la politique économique extérieure de la Suisse dans un contexte en rapide mutation. Les principaux défis du moment sont la remise en cause de l’ordre mondial, les tendances protectionnistes et les différentes formes de critique de la mondialisation. La stratégie montre en outre la manière dont la Suisse doit intégrer en parallèle les exigences liées au développement durable et à l’essor du numérique.

La stratégie continue de privilégier l’intégration réussie dans l’économie mondiale

Grâce à sa politique d’ouverture, la Suisse est parvenue, au cours des dernières décennies, à s’intégrer dans l’économie mondiale et à tirer profit des chaînes de valeur internationales. La stratégie économique extérieure s’appuie sur cet acquis et fixe neuf champs d’action prioritaires.

  1. La Suisse mène une politique économique extérieure ciblée en identifiant ses intérêts et en les fixant de manière transparente.
  2. Pour une économie ouverte de taille moyenne comme la sienne, le multilatéralisme est crucial pour la défense de ses intérêts.
  3. Notre pays s’attache à des échanges aussi ouverts que possible dans un cadre réglementaire pour le domaine des importations comme des exportations.
  4. Il se concentre sur ses principaux partenaires économiques tout en conservant un positionnement indépendant dans le contexte géopolitique mouvant.
  5. En recherchant l’accès à des marchés résilients et diversifiés sur le plan géographique, la Suisse est mieux armée face aux crises.
  6. La Suisse contribue au développement durable sur son territoire et dans les pays partenaires.
  7. Pour soutenir son économie numérique, la Suisse s’engage pour une circulation des données la plus libre possible en tenant compte de la protection des données.
  8. La Suisse s’attache à mener une politique économique extérieure transparente. Elle informe des nouvelles réglementations et rend compte de ses échanges avec les parties prenantes.
  9. Elle étudie soigneusement toute nouvelle réglementation et veille à la cohérence entre la politique économique extérieure et la politique du marché intérieur.

La stratégie complète le positionnement de la Suisse

La stratégie donne un cadre d’orientation supérieur aux nombreuses mesures de politique économique extérieure de la Suisse. Elle respecte les engagements internationaux du pays et s’intègre à d’autres stratégies du Conseil fédéral. Enfin, elle remplace la stratégie économique extérieure de 2004 (compléments thématiques apportés en 2009 et 2014).

La stratégie n’opère pas de réorientation fondamentale de la politique économique extérieure. Elle tient compte toutefois du contexte économique extérieur actuel pour une définition transparente des objectifs et une écoute suffisamment en amont des préoccupations des milieux intéressés. Le Conseil fédéral va maintenant informer les commissions parlementaires concernées des Chambres fédérales.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DEFR
info@gs-wbf.admin.ch
+41 58 462 20 07



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/dokumentation/nsb-news_list.msg-id-86076.html