Le potentiel de main-d’œuvre indigène doit être mieux mobilisé

L'initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifiée, lancée en 2011, s'est achevée fin 2018. Depuis son lancement, la FKI a grandement contribué à une meilleure exploitation du potentiel de main-d’œuvre indigène.


Dans le rapport final, le Conseil fédéral a tiré le bilan suivant :

  • Le potentiel de main-d’œuvre indigène a été davantage mobilisé : entre 2010 et 2018 l'offre de main-d’œuvre a augmenté en Suisse de quelque 417 000 équivalents plein temps. La participation accrue au marché du travail de la population indigène - principalement des femmes – y a contribué pour plus d'un tiers de ces postes, soit pour 148 200 équivalents plein temps.

  • L’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié (FKI) a été lancée en 2011 par le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann. Avec l’accroissement de l’immigration et la décision populaire du 9 février 2014, la FKI a revêtu une importance accrue.

Quatre champs d’action avaient été définis :

  1. relever le niveau de qualification;
  2. améliorer la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale;
  3. créer de bonnes conditions de travail pour les travailleurs âgés;
  4. encourager l’innovation.

Informations complémentaires

Dernière modification 21.01.2019

Début de la page

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/themen/fachkraefte.html