Le potentiel de main-d’œuvre indigène doit être mieux mobilisé

Lancée en 2011 par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, la FKI a pour but de mobiliser davantage le potentiel de main-d’œuvre indigène.


L’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié (FKI) a été lancée en 2011 par le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann. Avec l’accroissement de l’immigration et la décision populaire du 9 février 2014, la FKI revêt une importance accrue.

Quatre champs d’action ont été définis:

  1. relever le niveau de qualification;
  2. améliorer la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale;
  3. créer de bonnes conditions de travail pour les travailleurs âgés;
  4. encourager l’innovation.

La conduite du dossier a été confiée au DEFR, alors que la Confédération et les cantons, ainsi que les partenaires sociaux, sont responsables de la mise en œuvre des mesures. Une convention a été conclue le 19 juin 2015 entre la Confédération et les cantons. Le financement des mesures concrètes est assuré par les offices fédéraux compétents. Les mesures qui relèvent de la compétence des cantons et des partenaires sociaux sont décidées et mises en œuvre par eux.

Informations complémentaires

Dernière modification 26.10.2017

Début de la page

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/themen/fachkraefte.html