Libre-échange

Pour garantir son accès aux marchés internationaux, la place économique suisse doit renforcer sa compétitivité au moyen d’accords de libre-échange.

La Suisse dispose actuellement, outre la Convention AELE et l'accord de libre-échange avec l'Union européenne (UE), d'un réseau de 32 accords de libre-échange avec 42 partenaires. Les accords de libre-échange sont normalement conclus dans le cadre de l'Association européenne de libre-échange (AELE). Toutefois, la Suisse a la possibilité de conclure des accords de libre-échange en dehors de l'AELE, comme ce fut par exemple le cas pour le Japon ou la Chine.

La Suisse est un pays fortement intégré dans l'économie mondiale dont l'économie se caractérise par une forte orientation internationale. Avec ses quelques 8,5 millions d'habitants, le marché suisse est important tout en étant limité. Notre prospérité dépend donc en grande partie des échanges commerciaux de biens et de services ainsi que des investissements internationaux. L'amélioration constante de l'accès aux marchés étrangers est par conséquent un objectif important de la politique économique extérieure de la Suisse.

Le meilleur moyen d'y parvenir est de libéraliser et de faciliter le commerce mondial. La Suisse poursuit cette approche multilatéralement dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). L'OMC fixe les règles de base du commerce transfrontalier. Par la conclusion d'accords de libre-échange, la Suisse vise à garantir à ses entreprises un accès aux marchés internationaux au moins équivalent à celui dont bénéficient ses principaux concurrents étrangers (comme l'UE, les États-Unis et le Japon) qui se sont eux aussi mis à renforcer leurs réseaux d'accords de libre-échange. Dans le cadre d'une politique étrangère cohérente, il est toutefois essentiel que les objectifs du développement durable se reflètent également dans la politique économique étrangère. Le Conseil fédéral s'efforce de créer une situation gagnante qui doit permettre une croissance cohérente avec les objectifs du développement durable tant en Suisse que dans les pays partenaires. Selon la stratégie de politique économique extérieure du Conseil fédéral, il y a quatre critères pour le choix d'un possible partenaire de libre-échange:

  1. L’importance économique actuelle et potentielle d'un partenaire éventuel;
  2. L’ampleur des discriminations existantes ou potentielles qui résulteraient d'accords de libre-échange entre le partenaire éventuel et d'importants concurrents de la Suisse;
  3. La volonté du partenaire éventuel à négocier et les perspectives de succès;
  4. D’autres considérations comme par exemple la contribution escomptée d'un accord de libre-échange à la stabilisation et au développement économiques d'un éventuel partenaire ou de manière générale la cohérence avec les objectifs de la politique extérieure de la Suisse. 

Dernière modification 23.04.2021

Début de la page

Contact

Service de la communication SG-DEFR

Palais fédéral est
3003 Berne
Suisse

Tél.
+41584622007

E-mail

Imprimer contact

https://www.wbf.admin.ch/content/wbf/fr/home/themen/wirtschaftspolitik/freihandel.html